Piscine scolaire, St-Prex

Concours ouvert

3ème prix

Collège du Cherrat, St-Prex

5'700'000 CHF

St-Prex, Suisse

2015 

 
 
14_PR_POINTE_présentation 150130.jpg
 
14_PR_ARV_MA_2_RT.jpg
 

Situation

Le collège du Cherrat se trouve au nord de la commune, en bordure d’un cordon boisé. Il est situé dans un quartier résidentiel, avec de petits immeubles au sud, des maisons de plus faible densité au nord et une parcelle encore libre de toute construction à l’ouest. Le collège s’est développé en plusieurs étapes très distinctes, visibles par les différents traitements des volumes. En retrait du chemin du Cherrat, un espace dévolu au préau, au stationnement des voitures et des vélos et aux équipements sportifs n’est défini que par l’espace résiduel entre les bâtiments et les voiries. L’implantation du projet est une réponse à cet état indéfini : il propose de délimiter le préau sur sa partie nord en proposant un volume bâti en relation étroite avec la future salle de gymnastique.

 

Le projet

L’implantation du nouveau volume proche de la route permet de créer un nouveau parvis d'entrée au nord du site. Cette entrée permet aussi bien aux élèves de se rendre au collège qu'aux visiteurs d'accéder aux équipements sportifs. Le nouveau parvis entre la salle de gymnastique et la piscine permet l'accès de plain-pied aux deux bâtiments. Ce nouvel espace fonctionne comme un prolongement du préau existant et se lie à celui-ci par une large rampe. Le volume de la piscine s’oriente dans la même direction que les autres constructions présentent sur le site ainsi que la nouvelle salle de gymnastique. La zone des bassins est bordée sur deux côtés par une bande de services regroupant les vestiaires, les locaux du personnel et le hall d'entrée. La zone de circulation située en périphérie se courbe légèrement sur ces deux façades. Au nord, cela permet d'élargir le trottoir et d'inviter les visiteurs à entrer sur le site. Face à la salle de gymnastique, la courbure délimite délicatement le nouveau parvis et marque l'entrée de la piscine.